Exposition Regards pointeliers et prairivois

Il me fait plaisir de vous inviter à cette exposition collective extérieure, qui se tiendra tout l’été sur la Place du Village-de-la-Pointe-aux-Trembles. Je suis heureuse de pouvoir y présenter ma photo: Renversante New York.

 

Publicités

Exposition 2018 du Club photo de Rivière-des-Prairies, un franc succès!

Dimanche le 8 avril dernier avait lieu l’exposition annuelle de notre Club photo. Une exposition d’une grande qualité et fort diversifiée. Une participation record du public, pour admirer les œuvres des vingt-quatre photographes, qui exposaient avec fierté. Je vous partage quelques photos prises par mes collègues lors de l’événement. Vous aurez un aperçu des photos que j’ai eu le plaisir d’exposer, ainsi que des moments d’échanges avec le public autour de mon porte folio et du livre photo que je présentais.

L’Équipe RDP célèbre cette année ses 20 ans. Elle a donc profité de notre exposition, pour honorer et remettre quelques plaques à certains des photographes membres du Club photo de Rivière-des- Prairies, lors d’un cocktail en fin de journée.

Pour ma part, j’ai reçu la 1re place pour le cumulatif des concours thèmes 2018.

 

 

Edgar et Nancy (LIVRE PHOTO)

Je rencontre Nancy et son chien Edgar en pleine nature. Ma sensibilité et ma créativité seront dédiées à ce projet de les accompagner dans cette dernière randonnée sur le chemin de vie d’Edgar, dans cette imminente transition vers un autre monde.

Les yeux du cœur rivés sur leur attachement, je les découvre, pour mieux capturer ce moment d’éternité et pouvoir refléter l’essence d’Edgar, ainsi que de témoigner fidèlement, par le biais de la photographie de leur relation. Tout cela peu de temps après le décès de mon propre chien.

Je vous présente ce livre photo, qui va au-delà du témoignage de leur relation, parce qu’il aidera Nancy à cheminer à travers le début de son processus de deuil.

Cliquer sur l’image pour le consulter

 

Au-delà du portrait (LIVRE PHOTO)

Je vous invite à découvrir le livre qui témoigne d’une séance de photo, que j’ai eu grand plaisir à faire l’an dernier. Cliquer sur l’image pour le consulter.

Au-dela du portrait

Quand je commence un shooting photo, je me sens toujours humble et privilégiée d’avoir l’opportunité que la personne et moi puissions tenter de nous abandonner l’une face à l’autre à égalité de parts, dans cette exploration à la fois photographique et psychologique, dans laquelle nos défenses, l’instant de quelques heures feront trêve.

Avec cœur et passion, travailler dans l’ombre pour laisser l’espace nécessaire à la cueillette de l’âme de cet autre, qui se tient devant l’objectif de ma caméra. Le juste rapprochement, une invitation à danser un genre de tango, pour évoquer de façon complice, uniquement des pas et des mouvements consentants, écrits avec la lumière, pour révéler à même les pores de l’intimité, l’essence et l’unicité de la personne. Une chorégraphie évoluant par la symbolique de certains objets significatifs, qui ponctuent la trajectoire de vie du modèle, où chaque geste, du plus grand au plus petit s’exécute à la manière d’un rituel émergent, à être fixé comme moment d’éternité à partager plus tard avec d’autres.

 

 

 

Hommage à Camille

C’est avec une morsure au cœur et une peine énorme, il y a quelques mois, que le jour de mon anniversaire, l’âme meurtrie par la résignation, j’ai dû laisser partir ma merveilleuse Camille. Au nom de l’amour et de notre lien de complicité, j’ai cru bon éviter d’autres souffrances à ma meilleure amie canine, celle qui connaissait en profondeur ma véritable réalité. Huguelle et moi l’avons accompagnée dans la mort… Elle est partie dignement, entourée de calme, de notre tendresse et de tout notre amour.

Je lui rends hommage pour tout ce qu’elle était et a pu m’apporter. Notamment en photographie, elle fut ma muse animale, une modèle hors pair, d’une patience inouïe, que j’ai pu photographier durant toutes ces années. Elle m’a accompagnée dans nombre de mes randonnées photo et m’a assistée, couchée sur le coin de ma table de travail, durant les nombreuses heures que j’ai consacrées à la postproduction de mes photos.